MARIE K

J’ai réellement commencé en 2016 et me suis déclarée officiellement comme artiste auteur en janvier de cette année 2020.
Je travaille principalement avec du collage. Pour moi, il permet l’expression brute d’un ressenti, débarrassée de tout artifice rattaché à la maîtrise d’une technique artistique plus académique. C’est une tentative d’appropriation du monde qui m’entoure, une quête de sens de cet environnement dans lequel j’évolue en tant qu’individu, qui tend à transformer une réalité existante ou « donnée à voir ».
Les images publicitaires contribuent à ce flot d’images et de symboles déversés par une société médiatique. Les détourner s’apparente consciemment à un acte militant qui consiste à faire du neuf avec de l’ancien, du noble avec une matière « pauvre » (voire un déchet puisque je les récupère dans la benne). Inconsciemment, comme tout ce que j’interroge dans mes collages, j’ignore si je suis
pleinement libre dans ce choix effectué ou s’il s’est imposé à moi.

Les affiches publicitaires de grands formats que j’utilise constituent un matériau robuste. Lorsque je lesrécupère, elles sont souvent collées les  unes sur les autres, offrant de la matière que je me plais à explorer en les déchiquetant, en les déchirant et en les laissant me surprendre. Redimensionnées, leur visuel est transformé. Les pixels destinés à être vus de loin deviennent eux-mêmes matières et motifs.
Leurs couleurs aussi sont faites et choisies pour attirer le regard. Elles sont vives, parfois criardes, rarement douces. Ce sont celles d’une époque dont elles sont la trace. Je les utilise aussi sur des volumes que je sculpte dans du “stiro dur”.
Les thèmes que j’ai approchés m’ont toujours semblé répondre à un questionnement très personnel lorsque je m’y « colle » dans mon atelier.
Avec recul, ils me renvoient à ma condition humaine : un individu qui se construit dans un univers, un monde, un pays, une société, une famille, une histoire, espérant y donner un sens mais ne faisant que donner une énième interprétation aux questions universelles.